Avertir le modérateur

09/03/2007

Rmr73, au coeur du tournage

En annonçant la veille "tous les secrets du tournage dans notre édition de demain", j'avais un peu vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

 Heureusement, la chasse s'est avérée plus facile que prévu.

Sans nouvelles de "Paris", je me suis donc rendu "à tatons" sur le tournage quelques minutes avant le bouclage du quartier, espérant trouver le directeur de la prod pour obtenir l'autorisation de reportage. "Il est par là", "Ah il peut-être encore à la cantine" etc...Mais il y a des centaines de personnes sur ce foutu plateau ! Tout le monde s'affaire à sa tâche, c'est une vraie fourmilière. En attendant l'arrivée de mon homme, j'interviewe un figurant "GIGN" histoire d'avoir un minimum à raconter en cas de refus de la prod et "d'évacuation" forcée du plateau.

Enfin, tout le monde arrive, attaché de presse compris...Et ils semblent de bonne humeur. Même l'arrivée de Patrice, le photographe, 80-200 à l'air ne les effraie pas !

 Ouf, on va pouvoir bosser tranquilement et sans se cacher. L'accueil va au delà de toutes nos espérances, puisque nous pouvons suivre au plus près le règlage des scènes et faire des photos à tout moment, même lorsque les cameras tournent ! Olivier Marchal, le réalisateur, semble quelque peu tendu voire rugueux...Mais en fait, il n'en est rien. 

"Accroché" pendant le changement de plateau, il me répond longuement. Me remerciant même d'être là. Et reviendra me parler malgré sa lourde tâche. Plutôt exceptionnel d'être si bien accueilli sur un tournage...n'est-ce pas Monsieur Besson ?..

 Daniel Auteuil a pris place dans le bus qu'il est sensé avoir détourné (scène d'ouverture du film). Vêtu très sobrement, il porte de larges lunettes teintées, une barbe plus que négligée ainsi que quelques cicatrices en maquillage (très appuyé). La courte scène mise en boite, il quitte le plateau et retourne se concentrer, aussi discrètement qu'il est arrivé. A la fin de la deuxième scène, il accepte de me parler de son rôle (même si je ne pourrai sans doute pas l'aborder dans le papier) , puis, de sa relation avec Marseille. 

"Oui, il est vraiment très cool, mais...tu marches sur des oeufs" tempère un membre de l'équipe de tournage.

Patrice, vient de faire la connaissance de Thomas, le photographe de plateau. Leica en bandoulière, il s'est assis sur une cale en bois a côté de la camera et"shoote" le plus discrètement possible la scène en train de se tourner avec des objectifs aux ouvertures impressionnantes. "Il faut se faire invisible pour ne pas gêner l'acteur pendant la scène et ne pas attirer son regard...". Pour amortir le bruit de son reflex, il l'a envoloppé dans son manteau.

"Coupez !" lance Olivier Marchal. Daniel Auteuil sort du bus, allume une cigarette puis se tourne vers Thomas. "Oooh, il a caché son petit appareil" lance-t-il taquin, tandis que le photographe, assis en contrebas arme son Leica et le cadre. "Tu m'en donneras quelques unes..."

Les cameras ont changé d'angle, le plateau est évacué.

1h du matin, l'équipe attaque la 4ème scène de la soirée. La nuit sera encore longue, mais à 6h, tout devra être tourné et le matériel rangé.

 

A défaut d'illustration ici, les photos de Patrice (de toute façon superbes) sont en ligne sur www.laprovence.com

10/11/2006

Mais que fait la police ?

Pour une fois, tout le monde est d'accord : près de 1500 policiers ont manifesté hier entre Castellane et la préfecture à l'appel d'Unsa Police (majorité dans le département) pour dénoncer la "violence contre les policiers et les citoyens".

medium_unsa_police_074.jpg
Seul Barry White transforme les deux-tons et gyrophares en sono et stroboscopes

 

Forte mobilisation donc, puisque les prévisions étaient d'environ 500 manifestants.

Partis de la place Castellane avec près d'une heure de retard - la circulation, non coupée dans un premier temps était sans doute assurée par des agents d'alliance - les Unsa-policiers ont défilé sur du Barry White dans le calme, avant de stationner place Félix Barret, face à la préfecture, le temps qu'une délégation de 15 représentants y soit reçue.

medium_unsa_police_050.jpg
Selon les organisateurs, l'incendie du bus 32 de la RTM aurait motivé la manifestation

 

De nombreux CRS étaient présents...dans le cortège, et fait rare, ils s'étaient "identifiés" sur leurs banderoles (CRS 60 etc.).

medium_unsa_police_017.jpg
Des policiers "pas contents, mais vraiment pas contents du tout"

 

Malheureusement pour les nombreux photographes et cameramen présents, pas de casques roses ni boucliers en coeurs pour le Love's theme, diffusé à fort volume par le camion sono. Juste un fusil en carton et quelques rares brassards oranges.

medium_unsa_police_047.jpg
Les "policiers dans la rue" : un fort potentiel image très mal exploité. Dommage.

 

 

Notons que les casseurs ne se sont pas mêlés au cortège...

Un nouveau rassemblement place Félix Barret est prévu Lundi à l'appel d'Alliance.

medium_unsa_police_111.jpg
Lundi, c'est Alliance qui remet le couvert

 

 


06/07/2006

Retour de flamme : les sapeurs-pompiers confrontés au CRS

Lundi matin, près de 200 sapeurs-pompiers étaient à nouveau réunis devant le conseil général, cette fois plus largement équipés en fusées de détresse, fumigènes et autres accessoires avec en prime un barbecue.

 

Toujours au coeur des priorités, l'IAT (Indemnité d'administration et de technicité) une prime augmentant le salaire annuel des soldats du feu d'environ 1400€. Une somme nécessaire afin de pouvoir affronter la crise du logement et l'inflation, d'autant plus que les officiers qui eux, ont déjà obtenu l'IAT, bénéficient d'une prime de logement.

"Nous faisons déjà plus de 2280 heures par an, on travaille déjà plus, pourtant ça ne leur suffit pas !" s'indigne l'un d'eux.

"Nous ne voulons pas faire comme nos collègues du Var, nous ne sommes pas là pour casser, mais nous voulons être entendus. On préfèrerait dépenser toute cette énergie à lutter contre les incendies plutôt qu'à faire du bruit ici, mais on est à bout" insiste Charles Fantauzzo, délégué CFTC/SNSPP.

Après un instant de latence à l'extérieur, les pompiers ont finalement pénétré dans des locaux, pour faire un sit-in et entonner des chansons dans le "bateau" du conseil général. C'est alors que la police, en tenues anti-émeutes est intervenue pour les déloger. Une opération effectuée dans le calme grâce à la médiation de la délégation syndicale.

 

Entre temps, la sécurité avait reçu l'ordre de ne pas faire rentrer la presse.

...Les affrontements entre pompiers et policiers ne sont jamais très bon pour l'image :

 

A  l'extérieur les passants s'indignent "C'est une honte ! Envoyer des CRS face aux pompiers, un honte !"

 

Les sapeurs ne quitteront le parvis que vers 18h, sans avoir obtenu gain de cause.

Cependant, les négociations se poursuivent.

 

A suivre, donc...

 

medium_visite_metro_014.jpg
Invasion "bon enfant" du bâtiment du conseil général

 

 

24/06/2006

La police dévoile ses nouveaux "jouets"

Hier se tenait au SGAP (14ème arr.) le 5ème salon de l'équipement de la police nationale.

Objectif : faire le point sur les évolutions technologiques et logistiques au service des forces de l'ordre, avec près d'une soixantaine de stands ainsi que des démonstrations et simulations (armes à létalité réduite, accident de la route etc.).

 

Une sorte de grand marché d'articles pour policier, pompier, douanier et autres agents relevant du ministère de l'intérieur et de la défense. Bien entendu, pas question d'arpenter les allées avec un chariot pour faire ses courses "professionnelles", mais plutôt une occasion de discuter avec les fabricants des problèmes rencontrés avec leurs produits et de découvrir les équipements à venir.

 

Visite en images d'une foire pas comme les autres...

 

 

medium_simulation_accident.jpg
Simulation d'un accident entre deux véhicules, réalisée par un cascadeur et suivie d'une intervention des marins pompiers pour la désincarcération
 
 
 
medium_peugeot_police_capot.jpg
 Présentation des nouveaux modèles de voitures de patrouille ainsi que de systèmes de videosurveillance embarqués. Actuellement à Marseille, 6 véhicules sont dotés de cameras (avant/arrière) à titre expérimental. Un disque dur de 80 à 400Go leur confère une autonomie d'une semaine environ. "Maintenant qu'ils savent que des cameras sont embarquées dans certains véhicules, les juges veulent tous voir les videos" remarque un responsable du projet.
 
 
 
medium_motos_police_demontees.jpg
Le SGAP assure la maintenance et la réparation de tous les véhicules d'intervention de la police marseillaise
 
 
 
medium_flashball_munitions.jpg
 Grande nouveauté de ce salon : le lanceur 40mm, nouvelle version du flashball, tirant des munitions qui, bien qu'en mousse, permettent la neutralisation d'un individu avec précision jusqu'à 50m (contre 15 actuellement).
 
 
 
medium_civil_essai_flashball.jpg
 Ces nouvelles armes, dites "à létalité réduite" (ALR) sont encore en phase d'évaluation mais devraient entrer en service très prochainement. "On peut encore faire mieux dans ce domaine, l'idéal serait de disposer d'un ALR mêlant action cinétique [un projectile. NDLR] et/ou impulsion électrique." précise un technicien.
 
 
 
medium_lance-grenade_munitions_lacrymogenes.jpg
 Certains stands proposaient un large choix de grenades lacrymogène et autres articles pour manifestants très remontés.
 
 
 
medium_gilets_pare-balles_manequin.jpg
 La collection "printemps/été 2006" était présentée à l'aide de manequins revêtus des nouveaux uniformes et équipements de protection.
 
 
 
medium_casques_police.jpg
 Un salon avant tout destiné à favoriser les échanges entre fabricants et utilisateurs
 
 
 
medium_nouvelles_armes_policier_essai.jpg
 Un détour par le stand du service technique permettait de "faire connaissance" avec les armes prochainement en dotation.
 
 
 
medium_cible_paintball.jpg
Retour sur les ALR ainsi que sur les "outils" de marquage utilisés dans le cadre de la lutte contre les violences urbaines : le paintball.
 
 
 
medium_pas_vu_pas_pris.jpg
 Après la visite, un passage par la buvette s'imposait, histoire de saisir un rare instant de réhydratation en uniforme...

 
 
 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu