Avertir le modérateur

23/04/2007

Sarkozy favori à Marseille

Avec 34,25%, Nicolas Sarkozy devance assez largement Ségolène Royal (27,11%) et François Bayrou (14,10%). Jean-Marie Le Pen stagne lui à 13,43% tant dis qu'olivier Besancenot arrive en tête des "petits candidats" avec 3,13%.

Curiosité de cette soirée électorale, l'île du Frioul a porté Ségolène Royal en tête avec 35,94% devant Sarkozy (28,13%) et Le Pen (14.6%).

 En fin de soirée, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, émettait des doutes quant aux résultats communiqués par le bureau de vote de Malpassé (13e). ou le PS était crédidté du "double de jospin en 2002" et l'UMP étonnement bas.

 

Plus d'informations prochainement.

 

Marseilleenscene devrait être en Montpellier pour le meeting de Ségolène Royal demain.

22/04/2007

Premiers incidents dans les bureaux de vote marseillais

MARSEILLE, 22 avr 2007 (AFP) - Les serrures de plusieurs bureaux de vote de Marseille ont été "engluées", retardant l'ouverture du scrutin à l'élection présidentielle, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.
Une dizaine de bureaux de vote du centre ville, dont les serrures ont été garnies de clous et obturées avec de la glue ont été touchés, a-t-on précisé de mêmes sources.
La mairie de Marseille, a "demandé aux services compétents d'intervenir dans les plus brefs délais" et à 9H45 tout était rentré dans l'ordre.
La Ville a annoncé dans un communiqué qu'elle allait porter plainte. "Il s'agit d'un acte dont nous espérons qu'il n'est pas destiné à entacher la régularité du scrutin", a ajouté la mairie.
La ville de Marseille compte 462 bureaux de vote.

21/04/2007

Premières infractions à la loi électorale

medium_DSC_0005.2.JPG

L'élu PS Marseillais et conseiller de Ségolène Royal, Patrick Mennucci (Notre photo ci-contre) aurait été surpris ce matin distribuant des tracts à proximité de Castellane (6ème arr.). L'infraction, constatée par la police aurait ainsi été transmise au parquet. De leur côté, les militants UMP participaient en fin de matinée à une "vague bleue" sur le Vieux port, arborant des T-Shirts bleus au nom de le candidat. Selon le nouvelobs, les militants UMP auraient également tracté ce matin. Des faits que Marseille en scène, sur place, ne peut que partiellement confirmer. 

 

medium_DSC_0009.JPG
Vieux port, ce matin. 
medium_DSC_0005.3.JPG
Militants UMP sur le quai de la fraternité (ex-quai des Belges) ce matin. 
medium_DSC_0011.JPG
Jean Roatta, maire du 1er secteur (1-7 arr.) initiateur de la "vague bleue" marseillaise.
 
 
 

 

 

 

Une blague à 15 000€

15 000€ d'amende et 1 an de prison. C'est la peine encourue en cas de diffusion de fausse nouvelle électorale. Fini les "blagues à deux balles", à moins d'une amnistie présidentielle, ça fait cher le hoax...

Dimanche, Marseille en scène passera la soirée électorale à l'hôtel de ville au côté de Jean-Claude Gaudin.

 

Plus d'infos sur lefigaro.fr 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu