Avertir le modérateur

15/03/2008

Le mot du premier tour

  "Ouais ?.."

Valérie Boyer (UMP), 32.26% dans le 7e secteur, dimanche 9 mars, 21h (jointe par téléphone). 

 

13/09/2007

Municipales 2008 : Guérini s'attaque au Château

Marseille en scène n'est pas abandonné, mais l'actu reprend un rythme difficile à suivre.

Le président du Conseil Général Jean-Noël Guérini (PS) a déclaré sa candidature pour les municipales 2008 à Marseille, l'occasion pour nous d'inaugurer une nouvelle catégorie judicieusement appelée "Municipales 2008".

Entre le confort du tout puissant  CG13 et le prestige de la Ville, le coeur de "JNG" a longtemps balancé et a même failli, au début de l'année, nécessitant une lourde intervention chirurgicale. Neuf mois après, l'homme se déclare en pleine forme, prêt a engager la bataille face au maire sortant Jean-Claude Gaudin (UMP).

A suivre, donc...

 

medium_Guerini_marseilleenscene.jpg
L'une des premières apparitions en public de Jean-Noël Guérini après son opération, à l'occasion du meeting de campagne marseillais de Ségolène Royal en mars dernier (Consulter la note de campagne).

 

 

05/05/2007

Le débat vu de l'OM café

Pas de bouchons, des terrasses vides et leurs serveurs qui s’ennuient. Tout Marseillais improbablement coupé du monde depuis au moins un an en déduirait que l'OM est en train de jouer. Pourtant les projecteurs du Vélodrome sont éteints. Même l'équipe de France ne joue pas. Mercredi 2 mai. Des mois que l'on en parle et voilà qu'à moins d'une heure de ce fameux Débat je suis sans télé.

Lire la suite

28/04/2007

Soirée électorale

Le 22 avril est enfin arrivé. 

A 17h30, les premiers coups de fil assortis des premiers sondages pseudo-confidentiels m'extraient de la « stupéfiante » descente aux enfers dans le paradis de Goa de jeunes israëliens dégagés de leurs obligations militaires, racontée sur M6 par Frédéric Vézard. A mon tour, je décroche le téléphone, inquiet. Le Pen est annoncé à 19%. Sarkozy est à 29-30, Royal aux alentours de 25 et Bayrou relégué près de 10 points en dessous.

19h30, j'arrive à la mairie centrale afin de suivre l'arrivée des résultats nationaux puis locaux à travers la demi-douzaine d'écrans installée pour l'occasion au rez-de-chaussée du bâtiment. Un magasin Darty ferait une merveilleuse salle de presse. Fax et téléphones sont alignés et sous tension, attendant l'arrivée des premiers chiffres à transmettre aux rédactions.
Depuis 2 heures maintenant, les estimations se multiplient, se mêlent, se contredisent. « Le Sarko-a-30 c'est Ipsos ou Ifop ? - Bva. Enfin je crois,on m'en a donné 5 en même temps, j'ai laissé des miettes » Il finit par y avoir autant de résultats que de journalistes dans la pièce, sinon plus. Au fil des dernières minutes avant les 20h00 libératrices, les sondages s'affinent. Bayrou a définitivement devancé Le Pen, tombé soudain a 12%. 

19h59. Climax. Tous les regards sont tournés vers les télés. La tension est à son comble, bien que le générique musclé annonçant les résultats sur TF1 provoque quelques rires dans l'assistance.

20H00, les estimations officielles tombent enfin, fidèles aux derniers chiffres officieux. La salle grouille, les téléphones sonnent, mais la tension retombe. Chaqu'un est tourné vers un écran, une chaîne, diffusant le même discours parfois avec plusieurs secondes de décalage. L'ensemble génére un brouhaha assomant.Les textos pleuvent. « Ici, qg Bayrou sur un nuage.Mais Sarko favori » note l'un d'eux.

21h30, les résultats d'un premier bureau marseillais tombent enfin. Une soixantaine de votants. Royal est en tête avec plus de 35% de voix, devant sarkozy (28,13), Le Pen (14,6) et Bayrou (7,81) C'est celui du Frioul ! Mais il en reste plus de 300 et les suivants tardent à s'afficher. Le matin, plusieurs bureaux ont été bloqués par de la colle et des objets glissés dans les serrures. Certains ont du être ouverts par les marins-pompiers. « L'oeuvre d'un commando bien préparé »? commentera bientôt le maire, qui ne doit pas tarder.


medium_DSC_0009.2.JPG 23h00 Seulement 25% des bureaux de vote sont tombés. La participation est pour l'instant à 82%. Sarkozy est à 33%, Royal à 27. Le Pen et Bayrou se talonnent à 14%. Annoncé par son directeur de cabinet, le maire, Jean-Claude Gaudin (UMP) nous rejoint. La presse est unanime, sa première réaction, communiquée deux heures plus tôt par écrit ne marquera pas l'Histoire politique locale. Son classique et désormais célèbre « Et comment ça va ? » résonne soudain chaleureusement dans la salle. Aussitôt, l'imposante silouhette est éclairée par les projecteurs des cameras et la densité de micros bloque bientôt la progression du maire dans la salle de presse.Balle au centre. « L'Ump entend gouverner la main tendue.Le résultat est très satisfaisant malgré le fait que le conseil rétgional et général (PS) absorbent énormément. Nicolas Sarkozy est au delà de 33%, Bayrou, devant Le Pen, de justesse pour l'instant [il jette un coup d'oeil aux graphiques sur les deux écrans plats chargés d'afficher les résultats locaux au fur et à mesure de leur arrivée]. Il y a un ou deux bureaux de vote qui laissent encore planer des doutes, notamment Malpassé où Royal est créditée du double de Jospin en 2002 et Sarkozy de pas grand chose, mais on vérifie. » Demandant d'autres chiffres à son équipe, il s'asseoit parmi nous et entamme, comme souvent, une brève leçon d'Histoire locale.

Derrière lui les écrans continuent à débiter leurs chiffres. Le dernier bureau Marseillais sera donné à 2h du matin, après que l'on ait retrouvé son responsable, rentré chez lui avec les registres...

 

medium_DSC_0030.2.JPG
Jean-Claude Gaudin, très satisfait par les résultats du 1er tour. 

 

25/04/2007

Royal et Sarkozy, coming soon...

Ségolène Royal était hier au Zenith de Montpellier pour son deuxième meeting du second tour.  Marseille en scène y était et fera sans doute un nouveau "inside man" plus richement illustré cette fois. Mais le Desk est embouteillé, avec notamment les images de Nicolas Sarkozy à Marseille, bientôt en ligne.

medium_ségolène_montpellier.jpg
Ségolène Royal, hier, au Zenith de Montpellier

A suivre...

23/04/2007

Sarkozy favori à Marseille

Avec 34,25%, Nicolas Sarkozy devance assez largement Ségolène Royal (27,11%) et François Bayrou (14,10%). Jean-Marie Le Pen stagne lui à 13,43% tant dis qu'olivier Besancenot arrive en tête des "petits candidats" avec 3,13%.

Curiosité de cette soirée électorale, l'île du Frioul a porté Ségolène Royal en tête avec 35,94% devant Sarkozy (28,13%) et Le Pen (14.6%).

 En fin de soirée, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, émettait des doutes quant aux résultats communiqués par le bureau de vote de Malpassé (13e). ou le PS était crédidté du "double de jospin en 2002" et l'UMP étonnement bas.

 

Plus d'informations prochainement.

 

Marseilleenscene devrait être en Montpellier pour le meeting de Ségolène Royal demain.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu