Avertir le modérateur

18/08/2007

Bétancourt toujours

"Depuis 5 ans, les gens sont découragés".

Mais pas Dominique et Christine. Derrière leur stand, jeudi, ils ont passé l'après-midi à traquer le chaland marseillais devant la mairie du 2-3 en vue de le faire poser avec un panneau "Libertad" devant un immense portrait de la madone capturée depuis 2000 jours (2003 maintenant). Beaucoup de vent mais peu de passants.

Le comité marseillais reste pour l'instant anecdotique, d'autant plus que "Seul le gouvernement colombien à la solution" reconnaît Dominique. A la différence du comité parisien, les structures du Sud Est ont préféré mettre l'accent sur l'ensemble des otages des Farc (2 à 3000) retenus actuellement dans la jungle. "A Paris, tout ce qui compte pour eux, c'est Ingrid, mais il y a des otages de toutes les nationalités, précise Christine, nous avons des sympathisants dans toute l'Europe pour lesquels Ingrid Bétancourt compte autant que les autres prisonniers. Paradoxalement, aux Etats-Unis la mobilisation est très faible, alors que trois citoyens américains sont retenus par la guérilla colombienne."

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu