Avertir le modérateur

18/10/2007

Marseille, la rebelle...

Hier en milieu d'après-midi, une dépêche AFP revient sur la manifestation de 1200 internes dans les rues de Marseille quelques heures auparavant. Extrait.

 

Mécontents des propositions faites mardi par le président Sarkozy, plusieurs d'entre eux n'hésitaient pas à brandir des copies de panneaux routiers interdisant Sarkozy et une banderole affirmant: "Sarkozy, à Marseille on craint dégun", expression typiquement marseillaise pour dire "on ne craint personne".
(Source AFP)

 

Marseille rebelle, Marseille ésotérique...

Ce matin, les syndicats annoncent 40 000 personnes au départ de la manifestation à 10h30 sur le Vieux Port (Pour l'instant davantage peuplé de forces de l'ordre que demanifestants). 

A suivre...

 

05/05/2007

Arrêt sur images

L'excellent site www.photographie.com propose une retransmission de sa deuxième conférence "hotspot", sur le thème "photographie politique - politique de la photographie". Parmi les principaux intervenants, le photographe marseillais Gérard Julien, ancien responsable photo pour le Sud Est à l'AFP et actuellement rédacteur en chef photo de l'agence.

Le "Pitch" :


 Écartelée entre une politique peoplelisée par certains médias et l’image fabriquée donnée en pture par les politiques, comment la photographie trouve t-elle le bon angle ? Les photographes sont-ils utilisés pour illustrer les papiers ou bien manipulés par les coaches politiques ? Comment utiliser le droit de regard des photographes ?

Le lien vers la video :

 http://www.photographie.com/?pubid=104179&secid...

 

04/02/2007

Fusion

Ca y est, c'est fait, la ligue communiste révolutionnaire à retrouvé un peu de cohérence, merci l'AFP :

 

- MARSEILLE - Fête de Rouge 13 et meeting avec Alain Besancenot (LCR), candidat à la présidentielle (20H00, Dock des Suds).
DIMANCHE 11 FEVRIER

 

Eh oui, Olivier Besancenot et Alain Krivine, respectivement corps et esprit de la LCR ne font désormais plus qu'un.

Encore une fusion qu'ils n'ont pu empêcher... 

11/12/2006

Algerian Psycho

ALGER, 11 déc 2006 (AFP) - L'ancien capitaine de l'équipe de France de football, champion du monde 98, Zinédine Zidane est arrivé lundi à Alger dans un avion spécial de la présidence algérienne, pour une visite de cinq jours au pays de ses parents, originaires de petite Kabylie (est d'Alger).
Une gigantesque bousculade entre photographes a eu lieu lors de l'apparition de la vedette, vêtue d'une veste gris foncé, un pantalon marron et en baskets blanches, au bas de l'avion venu s'immobiliser, fait exceptionnel, devant le salon d'honneur de l'aéroport.
Zidane était accompagné de sa mère en grand manteau sombre, et de son père en costume, cravate et pardessus.


Les photographes avaient déjoué la vigilance des services de sécurité postés à l'entrée du salon d'honneur, et se sont rués vers le tarmac dans un désordre indescriptible. Des personnalités ont failli être écrasées dans la bousculade et on a entendu un ministre crier à tue-tête : "laisser-lui (à Zidane) le passage".


Zidane, protégé par une garde rapprochée de policiers en civil, débordés et inquiets, a finalement été arraché à la foule des photographes par le service d'ordre, et mis en sécurité dans le salon de l'aéroport. Il a été ensuite poussé, en compagnie de ses parents, dans une voiture banalisée aux vitres teintées, sans qu'il ait pu s'adresser à la presse.


La cérémonie protocolaire au cours laquelle deux fillettes en costume traditionnel algérien devaient offrir à Zidane un bouquet de fleurs en signe de bienvenue a été annulée. Une quinzaine d'adolescents en survêtement aux couleurs du drapeau algérien (vert, rouge et blanc) ont dû quitter l'aéroport, frustrés sans pouvoir approcher leur idole.


La vedette du football mondial, invitée par le président Abdelaziz Bouteflika, n'a pu être accueillie à l'aéroport par le ministre des Sports Yahia Guidoum. L'accueil protocolaire a été empêché par la bousculade des photographes et la haie d'honneur a dû se retirer en désordre.
L'agenda de Zidane comporte un programme spécial avec le chef de l'Etat durant la journée de mercredi sur lequel aucune indication n'a été donnée de source officielle.


L'ex-capitaine des Bleus devait se rendre dans la journée à Boumerdès (50 km à l'est d'Alger), théâtre d'un violent séisme qui avait fait 2.300 morts et plus de 11.000 blessés le 21 mai 2003. Il doit y inaugurer une cantine scolaire et une unité de soins pour enfants inadaptés.
Selon la Fondation de France, les équipements médicaux et sanitaires des unités qui seront inaugurées par Zidane, ont été acquis grâce notamment aux recettes d'un match de solidarité organisé le 6 octobre 2003 entre les champions du monde 1998 et l'Olympique de Marseille.
Zidane doit donner jeudi le coup d'envoi au stade du 5 juillet, devant 60.000 spectateurs, d'une rencontre entre deux équipes de la D-1 algérienne, l'Union sportive de la médina d'Alger (USMA) et la Jeunesse sportive de médina de Béjaia (JSMB).


Il est par ailleurs attendu vendredi à Béjaia (petite Kabylie), le village natal des parents de Zidane, pour un déjeuner offert en son honneur par les habitants, selon les traditions de la région.
Zidane, dont c'est la première visite en Algérie depuis son accession à la notoriété sportive internationale, s'était rendu une première fois à l'âge de 15 ans, en Kabylie, en compagnie de ses parents et n'y est plus retourné depuis.

29/08/2006

L'idole des jeunes...UMP

 PARIS, 29 août 2006 (AFP) - Johnny Hallyday, son épouse Laetitia et son fils
David comptent parmi les militants de l'UMP, a indiqué mardi sur RTL la députée
sarkozyste Nadine Morano.
    "Ils ont adhéré à l'UMP. Nicolas Sarkozy me l'avait dit (...) Nous sommes
très, très heureux de l'accueillir", a-t-elle ajouté, confirmant une information
révélée par la radio privée.
    Elle a confirmé également que le chanteur assisterait au discours de Nicolas
Sarkozy dimanche à Marseille, en clôture de l'université d'été de l'UMP.
    Dans une interview à Nice-Matin, datée du 29 juillet, Johnny Hallyday avait
affirmé que Nicolas Sarkozy devait "absolument être notre président". "Je ne
vais pas me contenter de voter pour lui, je vais lui donner un coup de main dans
la mesure de mes moyens", avait ajouté le chanteur.
    db/ms/swi
 AFP

Enfin une vraie autorité morale !

Remarquez cependant que la dernière fois que notre rockeur national (Certes, on a aussi Dick Rivers) c'est autant investi dans une cause, c'était en Juin 2002 en Corée, avec ses moyens et les résultats que l'on sait....

 Pour le reste, rendez-vous aujourd'hui sur les plages marseillaises pour vous équiper en tongs UMP auprès des "jeunesses" du même parti, en pleine campagne de racolage pour leur meeting du week-end.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu