Avertir le modérateur

21/01/2007

La clef du problème

Examen du  21 janvier 2007. Première session.

Disciplines : Politique/Gestion/Communication

Thème : Les appels d'offre 

Durée : 2h 

Sont autorisés :  Calculatrice, carnet d'adresses, téléphone portable, ligne fixe.

 


medium_canard_enchaine_usb.jpg
Document 1 : Le Canard Enchaîné. 17/01/07
 
medium_cles_comparatif_fnac.JPG
Document 2 : clés usb, comparatif. Fnac.com
 
 
 
  1. Sachant qu'en France, une clé de capacité équivalente coûte en moyenne 25€ TTC au détail et qu'une cérémonie de voeux nécessite une centaine d'unités pour satisfaire l'ensemble des invités, expliquez comment obtenir un prix de revient à l'unité de 60€, en achetant ces marchandises en gros à l'étranger.
  2. L'année dernière, votre prédecesseur a vu ses cadeaux made in China bloqués en douane en raison d'un problème de non-conformité du produit. Sachant que le votre ressemble à s'y méprendre au dernier Ipod d'Apple, calculez la probabilité de recours pour importation illégale de marchandises protégées par une marque déposée.

  

09/12/2006

HALDE DOUANES

Des nouvelles de notre douanier farceur marseillais.

Suite a ses propos, FO demande des excuses publiques et envisage même de porter plainte.

Pour autant, ces menaces affectent peu Michel Aime, puisque ce dernier quittera son poste de directeur interrégional des douanes dès la fin du mois pour un autre, à Chambery, vraisemblablement promu receveur principal.

Evidemment, cette promotion n'a aucun lien avec son compte-rendu sur les tests de préservatifs saisis il y a 15 jours (Précisons d'ailleurs que les dites capotes n'étaient pas contrefaites, le problème concernait l'expiration de la licence du distributeur).

Réaction [exclusive !] de l'intéressé :

"Je quitte mon poste à Marseille pour un autre avec beaucoup moins de monde sous mes ordres, mais beaucoup mieux payé."

 

 

22/10/2006

Avenir incertain pour la rédaction de 20minutes Marseille

Stéphanie 'Starsky' Harounyan nous a quitté ce matin pour le Brésil, abandonnant une rédaction livrée à elle-même durant plus d'un mois.

Quelques heures avant son départ, elle livrait ses impressions à Marseille en scène, en exclusivité.

 podcast

 

 Désormais seul maître à bord, Frédéric 'Hutch' Legrand réagira ici-même la semaine prochaine.

 

 

23/06/2006

Communauté urbaine : le logement en question

Hier après-midi, en conclusion de la convention « habitat-logement » organisée à la Criée, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, également président de Marseille-Provence-Metropole (18 communes concernées) a exposé les mesures retenues afin d'endiguer la crise du logement, en attendant leur validation lors du prochain conseil municipal (17 Juillet).

Objectif à atteindre avant 2011 : la construction de 5000 logements/an pour Marseille (soit 500 de plus qu'en 2006) et 1000 pour les 17 autres communes de l'agglomération.
Soit 6000 logements construits chaque année, comprenant 20% de logements sociaux et/ou à « coût maîtrisé », auquels viendraient s'ajouter 14 000 logements anciens requalifiés (pour un coût total de 600 millions d'euros, assumé avec l'aide de partenaires privés tels que Kaufman&Broad).
Un risque cependant : que les 80% de logements restants deviennent plus chers.


Deuxième grande mesure annoncée : le concept de « chèque premier logement », en fait une bonification de taux auprès des banques, assortie d'une déduction d'environ 300€ sur chaque mensualité, ce qui permettrait à près de 2000 foyers d'accèder à un prêt pour acqurérir un logement. Une aide réservée aux primo-accèdants, habitant MPM depuis plus d'un an, dont les revenus n'excèdent pas le plafond fixé pour le prêt locatif social (PLS). Le tout, assorti d'une obligation de rester au moins 6 ans dans le même logement.

Coût de cette mesure ?
« Il faudra dégager les moyens correspondant, a déclaré monsieur le maire, prochain épisode le 17 Juillet »

 

medium_gaudin_discours.2.JPG
Discours de clôture, hier à la Criée devant élus et "simples marseillais"

 

20/06/2006

Journée de grogne pour le personnel des hôpitaux de Marseille

Alors qu’un rassemblement était organisé ce matin par la CGT devant les grilles du Parc Chanot (où se tenait le salon « Entreprise 13 à Cœur » ) pour protester contre les « atteintes portées au service public en général et à la protection sociale », une quarantaine de personnes du collectif santé des quartiers Nord, comprenant divers représentants du personnel hospitalier ainsi que de la CPCAM (caisse d’assurance maladie) tenaient une conférence de presse face à la préfecture.

Venu en soutien, Frédéric Dutoit, député-maire du secteur, arborait l’écharpe tricolore, comme un ultime message adressé au préfet, auprès duquel il tentait, en vain, d’obtenir un rendez-vous depuis le 12 Mai dernier. 

 

Au programme de cette conférence, il est vrai, quelque peu boudée par les journalistes, « Dénoncer les mensonges, rétablir les vérités et faire découvrir ce que l’on nous cache » à propos de la protection sociale.

Soit autant d’ambitieux objectifs auxquels venaient s’ajouter la dénonciation des atteintes actuelles, un point sur l’ampleur des dégâts ainsi que sur les exigences du collectif en vue rétablir la situation.

 

Soyons clairs, si vous n’étiez pas sur la place Felix Barret ce matin, pas d’inquiétude, ce programme, bien qu’alléchant, ne cachait pas la révélation de l’année mais plutôt une piqûre de rappel : Diminution des effectifs et des moyens financiers, détérioration des conditions de travail etc.

 

Les personnels engagés gardent un objectif : reconquérir la protection sociale. Dénonçant « un système de santé à plusieurs vitesses », ils protestent également contre le « plan hôpital 2007 », prévoyant un financement à partir des recettes prévisibles, selon les tarifs évalués au niveau national. 

 

Malgré une mobilisation modérée pour ce premier rendez-vous - d'ailleurs remarquablement organisé - l’optimiste reste de rigueur au sein du collectif.

« L’action continue et ce n’est qu’un début »  a assuré en conclusion Mme Dicristo, déléguée  du personnel à la CPCAM.

 

medium_IMG_5669.JPG
Un rendez-vous solennel en présence de F.Dutoit, député-maire du secteur,ce matin devant la préfecture.

10/06/2006

Professionnalisation des études : Suite et fin du "grand débat"

 Attention : Version édulcorée

 

C'est sous très haute surveillance que s'est tenu, jeudi 8 Juin, au palais du Pharo (Université de la Méditerranée), le troisième et dernier volet du débat national sur l'avenir de l'université, l'une des mesures préconisées par le gouvernement suite à la crise engendrée par la loi sur l'égalité des chances l'hiver dernier.

 

Près d'une cinquantaine de policiers étaient mobilisés afin d'éviter tout nouveau débordement, suite à l'intervention d'étudiants opposés à la tenue du débat, qu'ils considèrent comme "un pas de plus vers la privatisation des universités" sur le campus StCharles (Aix-Marseille I), la semaine précédente.

Un débat axé sur la professionnalisation des études, en présence d'Alain Tricolet, président du groupe Genoyer, Jacques Cercelet, représentant de l'union patronale des Bouches du Rhône, mais également de sociologues tels que Georgie Simon-Zarea, le proviseur du Lycée Thiers, Pierre-Jean Bravo ainsi que deux élus étudiants, autour du recteur, Jean Paul de Gaudemar et d'Yvon Berland, président de l'université de la Méditerranée.

Deux élus étudiants, un bien maigre effectif pour représenter les 24 000 d'Aix-Marseille II et ceux des autres universités marseillaises, en raison, d'une part,  de mesures de sécurité dignes d'une conférence à Davos, d'autre part, du fait que cette série de débats a lieu en pleine période d'examens. Pour Thibaut, étudiant élu au CEVU de l'université de Provence, ce n'est pas un hasard "Je suis invité à un débat auquel je ne peux pas participer en raison de mes examens. Après on nous dira que tout le monde a été consulté" ajoutant que "De toute façon, c'est une mascarade, les décisions sont prises depuis longtemps".

 

 Pourtant à l'issue de cette troisième conférence, il fut d'avantage question de propositions et de souhaits plutôt que de véritables décisions :

Le souhait de voir "les règles qui régissaient l'ancien système" évoluer rapidement, tout en se félicitant de la rapide mise en place du LMD dans les universités françaises et du grand intéret des étudiants pour les filières dites "professionnalisantes" (Masters Pro, BTS...).

L'accent fut mis sur la valorisation de la formation continue, avec la multiplication des possibilités de retour à l'université après l'insertion professionnelle (notamment après la licence) et le concept de "formation tout au long de la vie" présenté par le sociologue Pierre Beret, déplorant le dicton, "bien français" selon lui, "Hors du diplôme, point de salut".

Enfin, le problème du manque de clarté des offres de formations (pourtant constatées "lisibles" par le recteur) fut soulevé avec pour proposition, la mise en place de "Projets personnels et professionnels" (préfiguration de parcours) dès le lycée.

Un constat cependant : celui du manque de compétences dites "transversales" chez les étudiants, notamment en matière de langues étrangères. "Il me parait impératif d'augmenter ces compétences là" a assuré Alain Tricolet "car aujourd'hui tout est commerce international, et ne pas parler au moins l'anglais, c'est se fermer de nombreuses portes, dont celle du groupe Genoyer".

 

Au final donc, pas de grandes avancées pour un débat mis en place "dans la précipitation après une crise sévère" selon Daniel Dufresne, vice-président du CEVU (Aix-Marseille II).

 

"Malgré une ou deux péripéties malencontreuses, le débat s'est déroulé en toute sérénité" s'est félicité Jean-Paul de Gaudemar.

Au même moment, au Tribunal de Grande Instance d'Aix en Provence,  trois étudiants venus soutenir leur camarade accusé d'avoir "molesté", la veille, un policier de la BAC, lors d'une nouvelle tentative de perturbation du débat, étaient interpellés dans le cadre de la même affaire, sur mandat du procureur, dans le hall même du tribunal.

 

Placés sous contrôle judiciaire, ils devraient être jugés le 19 juillet prochain.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu