Avertir le modérateur

28/03/2007

La police bat le pavé

A l'appel du syndicat Unsa-Police (plutôt à gauche bien qu'il se revendique "oecuménique") 3 500 policiers selon la police (préfecture) et 6 000 selon...la police (côté organisateurs), venus de tout le Sud de la France, ont défilé dans les rues de Marseille hier, mercredi 28 mars. De bonne source, les chiffres officiels auraient été revus à la baisse, malgré le public averti...

Objectif : obtenir la reconnaissance de la dangerosité de leur métier et dénoncer "la pression du chiffre" exercée par le ministère.

Au même moment, Nicolas Sarkozy, délesté de sa fonction de Ministre de l'Intérieur depuis quelques heures, visitait l'usine marseillaise des Moteurs Baudouin en tant que candidat à la présidentielle...

medium_IMG_9285.2.JPG
Cliquez sur l'image pour voir l'ensemble des photos.

 

  

Lire la suite

27/03/2007

Ségolène Royal : Le meeting de l'intérieur

Comment aborder un meeting de Ségolène Royal coincé entre un photographe et un cameraman ? 

 

medium_segolene.JPG
 Photos prochainement. Cliquez sur l'image pour lire la suite.

Lire la suite

23/03/2007

Une dernière pour la route...

Tout d'abord, je tiens à m'excuser auprès de mes lecteurs pour ce cruel manque d'équité vis à vis des candidats à la présidentielle. N'y voyez aucun parti pris, simplement le fait qu'un ministre de l'intérieur vient plus souvent à Marseille qu'une présidente du Poitou-Charentes. Comme le ministre s'apprête à tirer le rideau au profit du candidat, une petite dernière sur Nicolas Sarkozy (je mets son nom au complet par respect...pour les moteurs de recherche) pour la route, provenant d'un négatif couleur (j'ai fait une exception) fraîchement développé au rendu très "1981"...

medium_Photo14_11A.jpg
Cravate rayée sur chemise rayée, il y a vraiment des ruptures à éviter.

 

 Une bonne nouvelle quand même (quoi que) pour les inconditionnels de Ségolène Royal et autres chevaliers de l'équité : vous pourrez revivre très prochainement le meeting de la candidate PS au Dôme de Marseille, le 22 mars dernier (j'aurais pu dire "hier", mais les moteurs de recherche...) vu depuis la tribune de presse et le pool photo...

 

A suivre donc... 

13/03/2007

Le Pastis tourne au vinaigre

"Pastis à l'OM" le "roman" des coulisses du foot marseillais paru la semaine dernière n'est pas près de sortir en poche.

Ecrit - semble-t-il - par trois auteurs réunis sous le pseudonyme de Ray Grassi, illustre boxeur marseillais à l'aube des années 50, mais surtout, allée longeant le stade Vélodrome, le livre plonge le lecteur dans les coulisses de l'OM, mêlant personnages bien rée...identifiés de la vie marseillaise (Jean-Claude Gaudin, Christophe Bouchet, Christian Rodat etc.) à d'autres, bien identifiables et assortis de noms de poisson pour la plupart, tels que Rouget-Barbet, Lanchois ou encore Lhuitre. Parfois cependant, l'homme et le poisson se confondent à quelques lignes d'intervalle...et les sirènes du Vieux port s'alarment.

On s'y attendait. Pape Diouf, président de l'OM a annoncé aujourd'hui que le club avait l'intention de porter plainte contre l'éditeur, Payot et risque de ne pas être seul : les "poissons" n'ayant eu aucun mal à s'identifier (ainsi que bien des lecteurs, tant les indices disséminés au cours du récit sont nombreux) certains envisageraient déjà d'en faire autant.

Le "combat juridique" qui risque de s'ensuivre pourrait mettre à jour le(s) nom(s) de(s) auteur(s). Ray Grassi a trouvé la mort sur le ring en 1953. C'est donc plutôt mal barré.

 

Ceci dit c'est excellent et le mélange argent-sexe + Télématin (Version guère plus évoluée du Patty Winters' show) rappelle beaucoup Bret Easton Ellis.  Quoi qu'il en soit, faites des stocks pour vos amis, ça pourrait bientôt de disparaître des rayons...

 

11/03/2007

Un fait divers anisé...

Il est presque 15h, j'ai rendez-vous avec un étudiant en école de management, de retour du 4L trophy, sorte de Paris-Dakar au Maroc (également organisé par Desertours) et en 4L. Après un premier papier sur l'équipage avant le départ, nous nous retrouvons sur le Vieux port pour une sorte de debriefing en vue d'écrire un deuxième article sur leur aventure. Deux heures passent, ainsi que deux "51". C'est sa tournée. Au moment de me lever, il s'avère que 2, c'est déjà bien trop quand on ne boit que du café. La banane et le pas léger, je m'apprête à rentrer, en espérant que la marche me fera cuver : il me reste encore un papier à terminer...

Soudain, j'aperçois une ambulance des marins-pompiers ainsi que le camion réa stationnés à quelques dizaines de mètres sur le quai. Un accident sur le chantier tout proche ? Autant se renseigner, ça fera toujours une brève...

J'approche de l'ambulance et constate que plusieurs véhicules de police sont également arrêtés. Finalement, c'est peut- être un peu plus qu'une brève. Sur le trottoir, un homme git au sol tandis que du sang - à priori le sien - s'écoule abondamment entre les pavés. Il est en vie et porte plusieurs plaies.

Supposant mon haleine encore anisée, je demande à bonne distance au policier penché dans l'une des voitures ce qui s'est passé. "Demandez à l'officier, je ne peux pas vous répondre". Je me lance alors à la recherche de l'officier...une charmante dame qui, aussitôt trouvée, m'invite à évacuer les lieux immédiatement, ce que feins de faire tout en apprenant par téléphone qu'aucun photographe n'est disponible a proximité. L'évacuation de la victime semblant imminente, il faut illustrer maintenant.

Je demande à la commerçante voisine qui semble avoir assisté à la scène, mais ne veut rien dire. "Demandez au monsieur là bas, il a tout vu. Mais à chaque fois vous aurez un version différente". La question au premier abord est pourtant simple. S'est-il fait tirer dessus ? Mais il me faudra 5 longues minutes et un pompier un peu bavard pour être éclairé (après m'être fait jeter une deuxième fois).

Par chance, j'ai mon compact. S'il n'est pas des plus fins, il a une immense qualité : un écran orientable, qui permet de cadrer à peu près ses photos sans regarder la scène directement, l'appareil au niveau de la ceinture. Suffisant pour ne pas être remarqué le temps de déclencher deux ou trois fois.

Le temps est des plus nuageux et pas question d'utiliser le flash. Ce qui me vaudra beaucoup de flous. 2,3,4 photos, je garde un doigt sur la LED orange que je n'ai pas eu le temps de désactiver et qui s'allume à chaque prise.

La 5e sera la dernière...

 

medium_pompiers_grillé.2.jpg

Je suis - beaucoup plus cordialement cette fois - invité à ranger mon appareil et quitter les lieux par les secouristes. Mais ce coup-ci, c'est dans la boite et je rentre vite éditer en espérant trouver quelque chose d'un peu net...

Le résultat n'est pas bien fameux, mais il faut faire avec.

 

medium_une.JPG

 

 

09/03/2007

Rmr73, au coeur du tournage

En annonçant la veille "tous les secrets du tournage dans notre édition de demain", j'avais un peu vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

 Heureusement, la chasse s'est avérée plus facile que prévu.

Sans nouvelles de "Paris", je me suis donc rendu "à tatons" sur le tournage quelques minutes avant le bouclage du quartier, espérant trouver le directeur de la prod pour obtenir l'autorisation de reportage. "Il est par là", "Ah il peut-être encore à la cantine" etc...Mais il y a des centaines de personnes sur ce foutu plateau ! Tout le monde s'affaire à sa tâche, c'est une vraie fourmilière. En attendant l'arrivée de mon homme, j'interviewe un figurant "GIGN" histoire d'avoir un minimum à raconter en cas de refus de la prod et "d'évacuation" forcée du plateau.

Enfin, tout le monde arrive, attaché de presse compris...Et ils semblent de bonne humeur. Même l'arrivée de Patrice, le photographe, 80-200 à l'air ne les effraie pas !

 Ouf, on va pouvoir bosser tranquilement et sans se cacher. L'accueil va au delà de toutes nos espérances, puisque nous pouvons suivre au plus près le règlage des scènes et faire des photos à tout moment, même lorsque les cameras tournent ! Olivier Marchal, le réalisateur, semble quelque peu tendu voire rugueux...Mais en fait, il n'en est rien. 

"Accroché" pendant le changement de plateau, il me répond longuement. Me remerciant même d'être là. Et reviendra me parler malgré sa lourde tâche. Plutôt exceptionnel d'être si bien accueilli sur un tournage...n'est-ce pas Monsieur Besson ?..

 Daniel Auteuil a pris place dans le bus qu'il est sensé avoir détourné (scène d'ouverture du film). Vêtu très sobrement, il porte de larges lunettes teintées, une barbe plus que négligée ainsi que quelques cicatrices en maquillage (très appuyé). La courte scène mise en boite, il quitte le plateau et retourne se concentrer, aussi discrètement qu'il est arrivé. A la fin de la deuxième scène, il accepte de me parler de son rôle (même si je ne pourrai sans doute pas l'aborder dans le papier) , puis, de sa relation avec Marseille. 

"Oui, il est vraiment très cool, mais...tu marches sur des oeufs" tempère un membre de l'équipe de tournage.

Patrice, vient de faire la connaissance de Thomas, le photographe de plateau. Leica en bandoulière, il s'est assis sur une cale en bois a côté de la camera et"shoote" le plus discrètement possible la scène en train de se tourner avec des objectifs aux ouvertures impressionnantes. "Il faut se faire invisible pour ne pas gêner l'acteur pendant la scène et ne pas attirer son regard...". Pour amortir le bruit de son reflex, il l'a envoloppé dans son manteau.

"Coupez !" lance Olivier Marchal. Daniel Auteuil sort du bus, allume une cigarette puis se tourne vers Thomas. "Oooh, il a caché son petit appareil" lance-t-il taquin, tandis que le photographe, assis en contrebas arme son Leica et le cadre. "Tu m'en donneras quelques unes..."

Les cameras ont changé d'angle, le plateau est évacué.

1h du matin, l'équipe attaque la 4ème scène de la soirée. La nuit sera encore longue, mais à 6h, tout devra être tourné et le matériel rangé.

 

A défaut d'illustration ici, les photos de Patrice (de toute façon superbes) sont en ligne sur www.laprovence.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu