Avertir le modérateur

11/03/2007

Un fait divers anisé...

Il est presque 15h, j'ai rendez-vous avec un étudiant en école de management, de retour du 4L trophy, sorte de Paris-Dakar au Maroc (également organisé par Desertours) et en 4L. Après un premier papier sur l'équipage avant le départ, nous nous retrouvons sur le Vieux port pour une sorte de debriefing en vue d'écrire un deuxième article sur leur aventure. Deux heures passent, ainsi que deux "51". C'est sa tournée. Au moment de me lever, il s'avère que 2, c'est déjà bien trop quand on ne boit que du café. La banane et le pas léger, je m'apprête à rentrer, en espérant que la marche me fera cuver : il me reste encore un papier à terminer...

Soudain, j'aperçois une ambulance des marins-pompiers ainsi que le camion réa stationnés à quelques dizaines de mètres sur le quai. Un accident sur le chantier tout proche ? Autant se renseigner, ça fera toujours une brève...

J'approche de l'ambulance et constate que plusieurs véhicules de police sont également arrêtés. Finalement, c'est peut- être un peu plus qu'une brève. Sur le trottoir, un homme git au sol tandis que du sang - à priori le sien - s'écoule abondamment entre les pavés. Il est en vie et porte plusieurs plaies.

Supposant mon haleine encore anisée, je demande à bonne distance au policier penché dans l'une des voitures ce qui s'est passé. "Demandez à l'officier, je ne peux pas vous répondre". Je me lance alors à la recherche de l'officier...une charmante dame qui, aussitôt trouvée, m'invite à évacuer les lieux immédiatement, ce que feins de faire tout en apprenant par téléphone qu'aucun photographe n'est disponible a proximité. L'évacuation de la victime semblant imminente, il faut illustrer maintenant.

Je demande à la commerçante voisine qui semble avoir assisté à la scène, mais ne veut rien dire. "Demandez au monsieur là bas, il a tout vu. Mais à chaque fois vous aurez un version différente". La question au premier abord est pourtant simple. S'est-il fait tirer dessus ? Mais il me faudra 5 longues minutes et un pompier un peu bavard pour être éclairé (après m'être fait jeter une deuxième fois).

Par chance, j'ai mon compact. S'il n'est pas des plus fins, il a une immense qualité : un écran orientable, qui permet de cadrer à peu près ses photos sans regarder la scène directement, l'appareil au niveau de la ceinture. Suffisant pour ne pas être remarqué le temps de déclencher deux ou trois fois.

Le temps est des plus nuageux et pas question d'utiliser le flash. Ce qui me vaudra beaucoup de flous. 2,3,4 photos, je garde un doigt sur la LED orange que je n'ai pas eu le temps de désactiver et qui s'allume à chaque prise.

La 5e sera la dernière...

 

medium_pompiers_grillé.2.jpg

Je suis - beaucoup plus cordialement cette fois - invité à ranger mon appareil et quitter les lieux par les secouristes. Mais ce coup-ci, c'est dans la boite et je rentre vite éditer en espérant trouver quelque chose d'un peu net...

Le résultat n'est pas bien fameux, mais il faut faire avec.

 

medium_une.JPG

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu