Avertir le modérateur

09/03/2007

Rmr73, au coeur du tournage

En annonçant la veille "tous les secrets du tournage dans notre édition de demain", j'avais un peu vendu la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

 Heureusement, la chasse s'est avérée plus facile que prévu.

Sans nouvelles de "Paris", je me suis donc rendu "à tatons" sur le tournage quelques minutes avant le bouclage du quartier, espérant trouver le directeur de la prod pour obtenir l'autorisation de reportage. "Il est par là", "Ah il peut-être encore à la cantine" etc...Mais il y a des centaines de personnes sur ce foutu plateau ! Tout le monde s'affaire à sa tâche, c'est une vraie fourmilière. En attendant l'arrivée de mon homme, j'interviewe un figurant "GIGN" histoire d'avoir un minimum à raconter en cas de refus de la prod et "d'évacuation" forcée du plateau.

Enfin, tout le monde arrive, attaché de presse compris...Et ils semblent de bonne humeur. Même l'arrivée de Patrice, le photographe, 80-200 à l'air ne les effraie pas !

 Ouf, on va pouvoir bosser tranquilement et sans se cacher. L'accueil va au delà de toutes nos espérances, puisque nous pouvons suivre au plus près le règlage des scènes et faire des photos à tout moment, même lorsque les cameras tournent ! Olivier Marchal, le réalisateur, semble quelque peu tendu voire rugueux...Mais en fait, il n'en est rien. 

"Accroché" pendant le changement de plateau, il me répond longuement. Me remerciant même d'être là. Et reviendra me parler malgré sa lourde tâche. Plutôt exceptionnel d'être si bien accueilli sur un tournage...n'est-ce pas Monsieur Besson ?..

 Daniel Auteuil a pris place dans le bus qu'il est sensé avoir détourné (scène d'ouverture du film). Vêtu très sobrement, il porte de larges lunettes teintées, une barbe plus que négligée ainsi que quelques cicatrices en maquillage (très appuyé). La courte scène mise en boite, il quitte le plateau et retourne se concentrer, aussi discrètement qu'il est arrivé. A la fin de la deuxième scène, il accepte de me parler de son rôle (même si je ne pourrai sans doute pas l'aborder dans le papier) , puis, de sa relation avec Marseille. 

"Oui, il est vraiment très cool, mais...tu marches sur des oeufs" tempère un membre de l'équipe de tournage.

Patrice, vient de faire la connaissance de Thomas, le photographe de plateau. Leica en bandoulière, il s'est assis sur une cale en bois a côté de la camera et"shoote" le plus discrètement possible la scène en train de se tourner avec des objectifs aux ouvertures impressionnantes. "Il faut se faire invisible pour ne pas gêner l'acteur pendant la scène et ne pas attirer son regard...". Pour amortir le bruit de son reflex, il l'a envoloppé dans son manteau.

"Coupez !" lance Olivier Marchal. Daniel Auteuil sort du bus, allume une cigarette puis se tourne vers Thomas. "Oooh, il a caché son petit appareil" lance-t-il taquin, tandis que le photographe, assis en contrebas arme son Leica et le cadre. "Tu m'en donneras quelques unes..."

Les cameras ont changé d'angle, le plateau est évacué.

1h du matin, l'équipe attaque la 4ème scène de la soirée. La nuit sera encore longue, mais à 6h, tout devra être tourné et le matériel rangé.

 

A défaut d'illustration ici, les photos de Patrice (de toute façon superbes) sont en ligne sur www.laprovence.com

Commentaires

vu que tu rentres partout...tu arriveras a être au QG de sarkozy lors de l'élection???!!

en tout cas, la graine de journaliste pousse bien.

bon week end

Écrit par : LN | 09/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu