Avertir le modérateur

31/07/2006

Intermède

Une petit questionnaire pour Correspondant Local de Presse, trouvé sur l'excellent blog de EHB histoire de changer un peu, surtout en cette période de neurasthénie nationale où les "suppléments été" de la presse quotidienne, tentent avec plus ou moins de succès de vous distraire du vide d'actualité qui règnera pour un mois encore.

 

#1 - Quand et quelle est votre prochaine prestation facturée ?

- 3 papiers passionnants pour le 15 août (histoire, justement, de remplir les pages "été")

- 3 autres dans le même style pour la fin du mois.

- 1 papier sur le dernier labo artisanal n&b marseillais pour fin août/début septembre

- 1 papier sur les réseaux wifi associatifs

L'ensemble paiera peut-être les cafés consommés durant le mois. 

 

 #2 - Pour quelle raison reprendriez-vous une activité salariée classique ? Qu'est-ce qui vous manquerait le plus ?

Comme tout CLP : Intégrer une rédaction. ;-p

La liberté : Pas de boss, pas de bureau, pas d'horaires...pas de vacances. Pigiste serait un compromis honorable.

 
#3 - Que fait un professionnel autonome l'été alors que ses clients sont à la plage ?

Il bosse. Puisque de toute façon il ne fait rien comme tout le monde. Il se creuse la tête pour "nourrir" les pages été de son quotidien, dont la rédaction est plus ou moins désertée, tout en se félicitant d'être spectateur et non acteur des bouchons, bains de foule et d'eau tiède et autres marronniers de l'été, qu'il exploite inlassablement. 

 

#4 - Décrivez votre principal outil de travail sans citer son nom.

Il est noir, généralement pendu à mon col ou accroché à des spirales. Dessus, il est inscrit "made in Japan."

A croire que le pétrole n'est pas encore assez cher. 

Le choix de cet outil résulte de nombreux essais sur le terrain et dans les magasins, car il est important d'en trouver un

qui permette d'écrire rapidement et de façon relativement lisible, sans nécessiter de forte pression sur le support.

L'ennui c'est que ça fonctionne aussi très bien sur les mains.


#5 - Finalement, tout serait parfait si...

...il n'y avait pas de 5ème question. La situation ne peut que s'améliorer, d'ailleurs j'y travaille.

A mon grand étonnement, le temps ne semble pas un paramètre si important. Voilà qui rassure.

 

 

INSTRUCTIONS :
  • répondre à ce questionnaire sur son blog
  • le faire passer à au moins une personne
  • faire un trackback sur celui qui vous l’a transmis ou la présente note
  • reproduire tel quel ces 5 lignes en bas de votre note

30/07/2006

Pink Floyd Landis

 
medium_Le_cauchemard_de_Darwin_by_Flo.JPG
 
 
Précédemment sur vos écrans.

29/07/2006

La République n'est pas la rue qu'on pense...

"Trois ans que ça dure, on est à bout" se plaint un commerçant de la rue de la République, qui cristallise tous les problèmes actuels du centre ville liés aux travaux du tramway. Actuellement, palissades et déviations rendent tout déplacement, en voiture ou à pieds laborieux, ce qui ne va pas sans desservir les commerçants.

 

 

medium_marseille_reportage_070.jpg

Le ras-le-bol des commerçants s'affiche un peu partout dans le centre ville.  

 

 

Des commerçants qui, du moins pour la rue de la République, ne sont pas certain de voir leurs baux renouvelés après les travaux. La société "Marseille République" caressant l'idée de faire de ce boulevard haussmannien de près d'une kilomètre et demi de long, une seconde rue Paradis, avec de nombreux commerces de luxe. Mais pour l'instant, seuls Monoprix, H&M et Zara se sont  montrés intéressés...

 

Pour les commerçants non-reconduits, une indemnité leur sera versée, calculée en fonction des résultats de la dernière année d'exercice, également dernière année de travaux...

 

 

 

medium_marseille_reportage_055.2.jpg                                 medium_marseille_reportage_057.3.jpg

 

 

 La rue de la République prend des airs de champ de bataille, compliquant considérablement tout déplacement (cliquez pour agrandir les images)

 

 

 

 

24/07/2006

"Hein Con" Grues

Puisque que nous attaquons le mois d'hibernation estivale et que de toute façon, rien d'autre ne saurait vous intéresser d'avantage en ce moment, poursuivons avec un petit aperçu nocturne du port autonome.

 

medium_Vue_nuit_J4_20060621_003_filtered.jpg

 

21/07/2006

Les chèques en bois de Jean-Claude

Lors de la grand'messe du logement à la Criée, en Juin dernier (Voir notre note à ce sujet), not'bon maire, Jean-Claude Gaudin, par ailleurs président de la communauté urbaine et de Marseille Aménagement présentait les "grandes mesures" pour endiguer la crise du logement qui sévit actuellement à Marseille comme ailleurs, sauf peut-être dans le Larzac. 

 

Parmi elles, le Chèque premier logement, terme d'ailleurs abusif, puisqu'il s'agit en fait d'une bonification de taux, négociée auprès des banques, assortie d'une déduction sur chaque mensualité.

A la question "Combien celà va-t-il coûter", il nous avait été répondu "Tout sera annoncé dans le détail le 17 Juillet au conseil municipal."

 

Puis plus rien. Après un long débat autour des modalités d'aide au logement lors du dit conseil, la mesure a été définitivement adoptée.

Mais le mystère autour du coût de ce chèque persiste. Interpellé à ce propos, notre ami Jean-Claude, après avoir fait le sourd, a laché un "On ne sait pas encore" tout en tentant de fuir discrètement...

Prendrait-on des mesures dont on ignore le coût ?..

"Biensûr que non, on a bien fait quelques simulations, mais on ne dit rien pour l'instant" a-t-il fini par reconnaître.

 

 

Le mystère reste entier.

A suivre. 

 

20/07/2006

La recherche marseillaise renaît

Le 12 Juillet dernier, Christian Fremont, préfet de région, et Jean-Noêl Guerini (président du conseil général) inauguraient les locaux de deux nouvelles unités de recherche sur le campus de Luminy. Des unités centrées sur des problèmes d'actualité, tels que la grippe aviaire.

Leurs objectifs : étudier l'architecture et les fonctions de macromolécules biologiques ainsi que l'information génomique et structurale.

 En clair, élucider la structure de "grosses" molécules du vivant, protéines, toxines et autres, comprendre leur fonctionnement dans l'organisme et la manière dont elles sont synthétisées à partir des informations contenues dans l'ADN et l'ARN.

 L'ensemble de ces tâches étant confiées à 8 équipes, soit 110 personnes, généticiens, bioinformaticiens, microbiologistes...

 

Au final, un complexe à la pointe des biotechnologies pour un coût de 3 506 000€, assumé par le conseil général, le conseil régional, le CNRS et la Ville de Marseille. 

 

 

medium_fremont_guerini.JPG
Christian Frémont (au centre), préfet de région, aux côtés du grimaçant Jean-Noêl Guérini, président du CG13, lors du discours inaugural.
 
 
medium_fremont_visite_labo.JPG
Visite guidée des installations. Le préfet apprend à cristalliser des protéines...
 
 
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu